La vie rêvée d'une petite grenouille

23 août 2009

Ma sélection

Les livres sont classés par ordre alphabétique pour plus de commodité mais il ne s'agit pas d'un challenge. Ma liste peut être modifiée à tout moment. Je me nourris de mes recherches et des commentaires des blogueuses. N'hésitez pas à laisser vos avis dans les commentaires !

A

d'AILLON Jean - Les ferrets de la reine

B

BARBERY Muriel - L'élégance du hérisson (2/10)

BOWEN Elizabeth - Emmeline

BANK Mélissa - Prochain arrêt le Paradis (2/10)

C

CUSK Rachel - Arlington Park (3/10)

COMPTON-BURNETT Ivy - Une famille, une fortune

D

DESPLAT-DUC Anne-Marie - Les comédiennes de monsieur Racine (7/10)

DURAS Marguerite - Un barrage contre le Pacifique (7/10)

DICKENS Charles - Les Grandes Espérances

DUMAS Alexandre - La guerre des femmes (9/10)

E

EWING Barbara - La passagère

F

FABER Michel - La rose pourpre et le lys

G

GASKELL Elizabeth - Nord et Sud (9/10)

GRAHAM Patrick - L'évangile selon Satan

I

ISHIGURO Kazuo - Les vestiges du jour

K

KUBIN Alfred - Histoires burlesques et grotesques

L

LE FANU Joseph - La maison près du cimetière

M

MARMEN Sonia - La vallée des larmes (2/10)

MERLE Robert - Malevile

MOBERG Vilhelm - La saga des émigrants tome 1 - Au pays (8/10)

MOBERG Vilhelm - La saga des émigrants tome 2 - La traversée

MONSIGNY Jacqueline - Floris, mon amour (8/10)

MONSIGNY Jacqueline - Le cavalier de Petersbourg (8/10)

MONSIGNY Jacqueline - La Belle de la Louisiane (9/10)

MONSIGNY Jacqueline - Les amants du Mississipi (9/10)

N

NOTHOMB Amélie - Le fait du prince

O

OSSENDOWSKI Ferdynand - Asie fantôme

O'FAOLAIN Nuala - L'histoire de Chicago May

P

PALLISER Charles - Le Quinconce (5 tomes) (8/10)

R

ROUY Maryse - Une jeune femme en guerre

S

SCHNECK Colombe - Val de Grâce

STEINBECK John - La perle (8/10)

T

TEULé Jean - Le Montespan

U

URQUHART Jane - Les rescapés du Styx

V

VAN LAWICK Irma - Le Chéroub

W

WOOLF Virginia - Mrs Dalloway (4/10)

WINSOR Kathleen - D'or et d'argent (06/10)

X

XINRAN - Funérailles célestes

Y

YONNET Jacques - Rue des Maléfices

Z

ZAHAVI Helen - Dirty week-end (5/10)


08 juin 2009

D'or et d'argent - Kathleen Winsor

images_3_

  Un pavé, 806 pages reliées, pour une histoire épopée très dense avec des dizaines de personnages féminins et masculins. Très haut en couleurs mais trop de personnages nuit gravement à l'attachement qu'on peut éprouver pour eux ! Du coup, le récit semble interminable et même si l'écriture et le style sont soignés et sûrs d'eux, on n'échappe pas à l'ennui avec des chapitres entiers où l'on est confronté à un lexique boursier complexe et engluant.

J'ai vraiment préféré le premier opus de l'auteur, Ambre.

Posté par Larana à 11:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 décembre 2008

Nord et Sud - Elizabeth Gaskell

images    Superbe ! Vraiment parfaitement écrit avec une très belle sensibilité côté sentiments mais jamais de mièvrerie. Une atmosphère enveloppante qui n'enchante pas exagérément et ne fait pas penser au lecteur "Ah, j'aurais bien voulu vivre à cette époque" mais une belle peinture de la société victorienne et le très beau contraste entre l'Angleterre du Sud (celle de Miss Austen) et l'Angleterre du Nord, plus rude, plus neuve, mal dégrossie et moins policée mais plus exaltante.

   Bravo ! Cela faisait longtemps que je cherchais le livre, je lui ai enfin mis la main dessus et je le conseille à tous. Seul bémol : j'ai regretté d'avoir vu le film BBC avant de l'avoir lu, je pense que j'aurais pu encore mieux l'apprécier si je n'avais pas toujours eu à l'esprit les si chères scènes du film !

Posté par Larana à 15:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Dirty Week-End - Helen Zahavi

images   Noir, cruel, fascinant, glauque et trop réaliste pour moi. Cependant, à noter un style très sûr de lui, très cru, très envoûtant qui ne déplaît pas sans plaîre tout à fait.

    Roman court, ultra violent, indécent, dérangeant qui laisse une trace morbide dans l'esprit du lecteur lorsqu'il ferme le livre et se couche pour une nuit qui sera fatalement hantée par les visions odieuses que suggère la pauvre existence de Bella, l'héroïne de l'oeuvre.

   Âmes sensibles s'abstenir !

Posté par Larana à 15:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

La perle - John Steinbeck

421839530_L   

      Ce court récit est un conte social très noir, qui débute dans l'enchantement de la fraîcheur du premier homme et finit dans l'horreur et la corruption des derniers hommes, ceux qui gâtent tout, qui déchirent tout, qui font la loi, poussés par la cupidité à une inhumanité sanglante.

     Bien sûr, rien à dire sur le style, ce récit se lit en une soirée et se révèle vite édifiant pour le lecteur même s'il ne le surprend pas par cette peinture noire et réaliste de la nature humaine confrontée à la cohabitation entre les êtres.

   Un très bon moment de lecture mais triste et défaitiste. Je suis assez forte pour garder le moral donc ça va.

Posté par Larana à 15:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


18 novembre 2008

Les comédiennes de Monsieur Racine

425574830_L

   

   C'est très rafraîchissant même si je trouve le style et le récit moins palpitant que chez Annie Jay. Le lecteur est invité à découvrir l'univers de quatre jeunes filles pauvres mais appartenant à la noblesse de France, sous le règne de Louis XIV, et dont l'éducation a été prise en charge par la Maison Royale de Saint-Cyr, fondée par Madame de Maintenon, seconde épouse du monarque. Charlotte au caractère frondeur, Louise la secrète, Hortense la sage et Isabeau la curieuse sont sollicitées au même titre que les autres pensionnaires de la sainte institution pour jouer Esther, écrit tout spécialement par Racine pour elles. Dans le trouble d'une adolescence exacerbée par la vie retirée et cloîtrée qu'elles mènent, les quatre jeunes filles vont vivre des aventures qui leur en apprendront beaucoup sur leurs émotions et leurs petites personnes bien jolies.

   Se lit en une soirée, bien installé au chaud dans son lit.  ;-)

17 novembre 2008

La vallée des larmes - Sonia Marmen

511nMH8OP6L__SL500_AA240_Lecture en cours... en pointillé

Laborieux, très laborieux et amère déception pour moi qui, me fiant aveuglément à plusieurs avis de bloggeuses, ai acheté les trois tomes d'un coup ! Aïe, aïe, je ne pense pas que ce roman était sensé me faire exploser de rire au bout de la dixième page et m'envahirait de son parfum un peu entêtant d'Harlequin pseudo-historique. Aucun cliché sur l'Ecosse et ses farouches habitants n'est épargné au lecteur et le choix de la narration à la première personne est à mon avis catastrophique. Je lutte et franchement, je ne sais pas si j'arriverai à finir.

J'ai lu le reste en diagonale et j'arrête. Pas du tout envie de lire les deux tomes suivants.

Posté par Larana à 18:21 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

14 novembre 2008

Arlington Park - Rachel Cusk

51aqsLrgDBL__SL500_AA240_Et dire que je l'avais saisi sur mon étagère comme un baume qui me permettrait d'apaiser ma déception à la lecture de Sonia Marmen ! Là, je me suis forcée à aller jusqu'au bout et je vais illico retourner lire les commentaires des autres blogs pour comprendre.... Il ne se passe rien et la narration, pas simple dans le style (j'ai carrément décroché et rien compris pendant des paragraphes entiers!), est une peinture qui se veut psychologique des états d'âme d'une poignée de femmes au foyer qui désespèrent de jamais réussir à arrêter de culpabiliser parce qu'elles sont femmes au foyer ! Et voilà que les maris assassinent leurs femmes en les forçant à être au foyer, leur volant toutes leurs perspectives personnelles et professionnelles... J'ai eu mal au crâne plus d'une fois et je considère que c'est de la masturbation intellectuelle d'un auteur qui doit passer pas mal d'heures chaque jour à regarder son nombril. Je ne le conseille pas.

Posté par Larana à 18:28 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 novembre 2008

Un barrage contre le Pacifique - Marguerite Duras

519W6HYPZ3L__SL500_AA240_Résumé : La mère, c'est une ancienne institutrice du nord de la France, jadis mariée à un instituteur. Impatients et séduits à la fois par les affiches de propagande et par la lecture de Pierre Loti, tous deux tentèrent l'aventure coloniale. Après quelques années relativement heureuses, le père meurt, et la mère reste seule avec deux enfants, Joseph et Suzanne. Elle joue pendant dix ans, du piano à l'Eden-Cinéma, fait des économies, obtient, après d'infinies démarches, une concession à la Direction générale du cadastre, laquelle Direction, n'ayant pas reçu de dessous de table, lui attribue à dessein une concession incultivable.

   C'est mon mari qui m'a offert ce roman au début du mois parce qu'il savait que je voulais lire Marguerite Duras mais que, jusqu'à présent, je n'en avais pas eu l'occasion. Je n'avais d'ailleurs aucun livre d'elle mais elle attirait ma curiosité.

   Dès les premières pages, le dépaysement est total puisque l'action se passe en Indochine, colonie française dont je ne connais rien et sur laquelle je n'ai absolument rien lu !

    J'avance bien et contrairement à mes premières appréhensions ou a priori, je suis de plus en plus envoûtée par l'atmsophère coloniale dans laquelle l'auteur nous plonge... Le peu de personnages, les mêmes à chaque page, donne un peu le tournis et on se sent aspiré par le récit, cependant assez statique, lourd de la torpeur de ce coin d'Indochine et de l'indolence oisive des colons prisonniers de leur sort.

   Mon impression globale est mitigée, en fait, parce que j'ai été amené à apprivoiser le style de l'auteur que je ne connaissais pas du tout. Un style remarquable mais particulier, déconcertant pourtant, à aucun moment, je n'ai eu envie de stopper ma lecture, au contraire, une espèce d'instinct me dictait de poursuivre. Je n'ai pas ressenti d'émotions fortes à proprement parlé mais un enveloppement progressif et patient de mon intérêt, indéniable, en réalité.

Posté par Larana à 21:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

27 octobre 2008

Les Grandes Espérances - Charles Dickens

32388_1_   

   à lire

   ça tombe très bien que Lilly le conseille car je viens d'achever l'excellent Quinconce de Charles Palliser et franchement, son admiration pour Dickens me donne très envie de m'y plonger à mon tour.

   Jusqu'alors, je ne connais du grand auteur anglais que peu de choses, ne serait-ce Oliver Twist que j'ai très envie de lire aussi. Donc, dès que j'en ai l'occasion... je m'y mets !